Difference between revisions of "Fate/stay night ~French~ セイバールート二日目-07.ks"

From Baka-Tsuki
Jump to: navigation, search
m
m
 
Line 17: Line 17:
 
*page0|&f.scripttitle
 
*page0|&f.scripttitle
 
Il est presque sept heures trente.
 
Il est presque sept heures trente.
Sakura et Fuji-Nee sont déjà parties pour leur entraînement du matin au club.
+
Sakura et Fuji-nee sont déjà parties pour leur entraînement du matin au club.
 
Je suis allé au lycée tôt hier parce qu'Issei le voulait, mais aujourd'hui, je pars de la maison à la même heure que d'habitude.
 
Je suis allé au lycée tôt hier parce qu'Issei le voulait, mais aujourd'hui, je pars de la maison à la même heure que d'habitude.
 
*page1|
 
*page1|
Line 48: Line 48:
 
*page8|
 
*page8|
 
"Oh, sans blague. C'est bien. Tu as répondu honnêtement, mais tu n'as pas révélé à quoi tu pensais.
 
"Oh, sans blague. C'est bien. Tu as répondu honnêtement, mais tu n'as pas révélé à quoi tu pensais.
Tu ne te laisse pas prendre au dépourvu comme Shinji."
+
Tu ne te laisses pas prendre au dépourvu comme Shinji."
 
"Shinji ? Qu'est-ce qu'il a à voir là-dedans ?"
 
"Shinji ? Qu'est-ce qu'il a à voir là-dedans ?"
 
*page9|
 
*page9|
Line 65: Line 65:
 
*page13|
 
*page13|
 
Mitsuzuri soupire gravement.
 
Mitsuzuri soupire gravement.
C'est rare qu'elle fasse cette tête là, mais plus important, je ne peux pas laisser passer ce qu'elle vient de dire.
+
C'est rare qu'elle fasse cette tête-là, mais plus important, je ne peux pas laisser passer ce qu'elle vient de dire.
 
*page14|
 
*page14|
 
"Qu'est-ce qu'il se passe ? Un membre a quitté le club ? Pourquoi ?"
 
"Qu'est-ce qu'il se passe ? Un membre a quitté le club ? Pourquoi ?"
Line 94: Line 94:
 
*page22|
 
*page22|
 
"De toute façon, Shinji est comme ça depuis hier.
 
"De toute façon, Shinji est comme ça depuis hier.
C'est pour ça que j'ai du garder un oeil sur le dojo jusqu'à cette heure-ci aujourd'hui."
+
C'est pour ça que j'ai garder un oeil sur le dojo jusqu'à cette heure-ci aujourd'hui."
 
"Shinji a un sale caractère. Je sais que c'est dur, mais continue le boulot, Mitsuzuri."
 
"Shinji a un sale caractère. Je sais que c'est dur, mais continue le boulot, Mitsuzuri."
 
*page23|
 
*page23|
Line 106: Line 106:
 
Tohsaka Rin ne participe pas aux activités des clubs pour des raisons personnelles. Je croyais qu'elle rentrait directement chez elle vu qu'elle a même refusé la recommandation pour rejoindre le conseil des élèves.
 
Tohsaka Rin ne participe pas aux activités des clubs pour des raisons personnelles. Je croyais qu'elle rentrait directement chez elle vu qu'elle a même refusé la recommandation pour rejoindre le conseil des élèves.
 
*page26|
 
*page26|
"Bon, peut-être que cette sorte de choses n'est pas si mal de temps en temps. Il a une attitude hautaine, donc ça lui fera peut-être du bien de se faire rembarrer pour une fois."
+
"Bon, peut-être que cette sorte de chose n'est pas si mal de temps en temps. Il a une attitude hautaine, donc ça lui fera peut-être du bien de se faire rembarrer pour une fois."
 
Mitsuzuri dit des trucs risqués.
 
Mitsuzuri dit des trucs risqués.
 
Tiens au fait, j'ai entendu dire que Tohsaka a beaucoup d'ennemis. Est-ce que Mitsuzuri en fait partie ?
 
Tiens au fait, j'ai entendu dire que Tohsaka a beaucoup d'ennemis. Est-ce que Mitsuzuri en fait partie ?
Line 120: Line 120:
 
C'est l'heure du déjeuner.
 
C'est l'heure du déjeuner.
 
Notre lycée a une splendide cafétéria et la plupart des élèves y mangent.
 
Notre lycée a une splendide cafétéria et la plupart des élèves y mangent.
Mais il y a des élèves vieux-jeu qui amènent leur propre déjeuner. Comme moi et le président du conseil des élèves, actuellement en face de moi.
+
Mais il y a des élèves vieux jeu qui amènent leur propre déjeuner. Comme moi et le président du conseil des élèves, actuellement en face de moi.
 
*page30|
 
*page30|
 
"Emiya, tu pourrais me passer un peu de ce poulet grillé ? Mon repas manque cruellement de viande."
 
"Emiya, tu pourrais me passer un peu de ce poulet grillé ? Mon repas manque cruellement de viande."
Line 129: Line 129:
 
"Oh, ouais, ça lui ressemble de dire ça."
 
"Oh, ouais, ça lui ressemble de dire ça."
 
*page32|
 
*page32|
Le père d'Issei est le prêtre du Temple Ryudou. Il est chauve et est aussi un vieil ami du vieil homme chez Fuji-Nee.
+
Le père d'Issei est le prêtre du Temple Ryudou. Il est chauve et est aussi un vieil ami du vieil homme chez Fuji-nee.
 
On ne peut pas s'attendre à une personnalité normale quand il est ami avec quelqu'un comme ça.
 
On ne peut pas s'attendre à une personnalité normale quand il est ami avec quelqu'un comme ça.
 
*page33|
 
*page33|
 
"Super. Bon, je t'en donne, tu me le rendras bien un jour."
 
"Super. Bon, je t'en donne, tu me le rendras bien un jour."
 
Je lui passe mon déjeuner.
 
Je lui passe mon déjeuner.
"Merci. Ça fait aussi partie de mon entrainement religieux."
+
"Merci. Ça fait aussi partie de mon entraînement religieux."
 
Issei s'incline profondément...
 
Issei s'incline profondément...
 
Comment dire...? Je ne sais jamais quoi dire quand des choses comme ça me rappellent qu'il est le fils d'un prêtre.
 
Comment dire...? Je ne sais jamais quoi dire quand des choses comme ça me rappellent qu'il est le fils d'un prêtre.
Line 152: Line 152:
 
*page38|
 
*page38|
 
"Issei, ils ont attrapé le meurtrier ?"
 
"Issei, ils ont attrapé le meurtrier ?"
"On ne dirait pas. Des accidents dus à des constructions défectueuses à Shinto, et un meurtre ici. Pas étonnant qu'ils instaurent un couvre-feu ici au lycée en enten[line3]qu'est-ce qu'il y a, Emiya ? Tu t'étouffes avec quelque chose ?"
+
"On ne dirait pas. Des accidents dûs à des constructions défectueuses à Shinto, et un meurtre ici. Pas étonnant qu'ils instaurent un couvre-feu ici au lycée en enten[line3]qu'est-ce qu'il y a, Emiya ? Tu t'étouffes avec quelque chose ?"
 
*page39|
 
*page39|
 
"Hum ? Non rien, qu'est-ce qu'il y a ?"
 
"Hum ? Non rien, qu'est-ce qu'il y a ?"
Line 160: Line 160:
 
...Le sujet ne me dérangeait pas, mais j'avais vraiment l'air si sombre ?
 
...Le sujet ne me dérangeait pas, mais j'avais vraiment l'air si sombre ?
 
*page41|
 
*page41|
À ce moment là, quelqu'un frappe doucement à la porte.
+
À ce moment-là, quelqu'un frappe doucement à la porte.
"Excusez moi, est-ce que Ryudou est là ?"
+
"Excusez-moi, est-ce que Ryudou est là ?"
"Hein ? Oh, qu'est-ce qu'il y a, Monsieur?"
+
"Hein ? Oh, qu'est-ce qu'il y a, Monsieur ?"
 
Issei s'adresse à Kuzuki, qui vient d'entrer.
 
Issei s'adresse à Kuzuki, qui vient d'entrer.
 
Ça doit simplement être une discussion au sujet du conseil des élèves car Issei a l'air plutôt détendu.
 
Ça doit simplement être une discussion au sujet du conseil des élèves car Issei a l'air plutôt détendu.

Latest revision as of 18:29, 14 July 2010

Texte original[edit]

Anglais


Memo Technique[edit]

Bug des voix : page 2, page 25 (absence de voix pour "Hm?" à chaque fois)

Notes du Traducteur[edit]

Pour Homerooom (une espèce d'étude dirigée avec le prof principal, page 4), j'ai mis étude parce qu'apparemment, c'est ce qu'on a qui s'en rapproche le plus. J'ai aussi pensé à vie de classe.
Pour traduire "getting turned down" (page 19->24), après hésitation, j'ai utilisé "se prendre un râteau", qui a l'avantage d'être une expression qui parle à tout le monde, en plus de l'absence quasi totale de synonymes. Mais ça peut paraître trop familier, j'en parle ici

Texte à traduire[edit]

  • page0|&f.scripttitle
 Il est presque sept heures trente.
 Sakura et Fuji-nee sont déjà parties pour leur entraînement du matin au club.
 Je suis allé au lycée tôt hier parce qu'Issei le voulait, mais aujourd'hui, je pars de la maison à la même heure que d'habitude.
  • page1|
 Quand j'atteins l'intersection, je tombe sur une scène inhabituelle.
 Plusieurs voitures de police sont garées devant une maison.
 Il doit s'être passé quelque chose, vu qu'il y a du bruit et que beaucoup de gens sont rassemblés tout autour.
  • page2|
 "Hum ?"
 Ça m'intrigue, mais difficile de dire ce qui se passe avec tous les gens autour.
 Je n'ai pas le temps, alors il faut que je donne la priorité au lycée.
  • page3|
 J'arrive au lycée dix minutes avant la sonnerie.
 Je franchis le portail principal comme d'habitude.
 "Hé, salut Emiya."
 Je tombe sur une lycéenne que je connais bien.
  • page4|
 "Quoi, tu ne t'es pas encore changée, Mitsuzuri ? C'est presque l'heure de l'étude, tu ne devrais pas avoir le temps de me dire bonjour."
  • page5|
 "Ha ha ha ! Ouais, t'as raison. T'es toujours aussi froid, Emiya !"
 Elle se met à rire comme si quelque chose était vraiment drôle.
 Mitsuzuri Ayako.
 Elle était dans ma classe en seconde, et elle est maintenant la capitaine du club de tir à l'arc.
  • page6|
 Elle est de bon conseil, et tout le monde s'attendait à ce qu'elle soit capitaine dès la seconde...
 Bon, autrement dit, son âge mental est plus élevé que son âge réel, et elle est du type grande soeur sur qui tout le monde compte depuis qu'elle est en seconde...
 En même temps, elle se met en colère quand les gens disent ça. D'après elle, elle n'est pas si vieille.
  • page7|
 "Hein ? Est-ce que tu viens de penser du mal de moi ?"
 "Même pas en rêve. Je pensais juste objectivement à la vérité. Encore que c'est à toi de voir si tu veux t'énerver pour ça."
  • page8|
 "Oh, sans blague. C'est bien. Tu as répondu honnêtement, mais tu n'as pas révélé à quoi tu pensais.
  Tu ne te laisses pas prendre au dépourvu comme Shinji."
 "Shinji ? Qu'est-ce qu'il a à voir là-dedans ?"
  • page9|
 "C'est parce que vous êtes amis.
  Tu es le seul ami garçon qu'il a, non ? Et tu l'as peut-être oublié, mais je suis le capitaine du club de tir à l'arc. Tu ne penses pas que c'est naturel pour moi de relier l'élève à problème actuel à l'élève à problème qui est parti ?"
  • page10|
 "Ouais, bien sûr, c'est naturel. Le club de tir à l'arc n'a rien à voir avec ça, mais j'ai certainement une relation pénible et inévitable avec lui."
  • page11|
 "Ah, ça m'énerve. Tu deviens si froid quand tu parles du club de tir à l'arc.
  Tu te la coules douce. Tu as laissé Shinji derrière toi et tu es parti. Tu ne pouvais pas penser à ceux qui sont restés, comme Sakura et moi ?"
  • page12|
 "Hmm. Shinji a encore fait quelque chose ?"
 "Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne fasse quelque chose.
  Mais quand même, hier c'était trop.[l]
Il a carrément fait arrêter un gars de première année."
  • page13|
 Mitsuzuri soupire gravement.
 C'est rare qu'elle fasse cette tête-là, mais plus important, je ne peux pas laisser passer ce qu'elle vient de dire.
  • page14|
 "Qu'est-ce qu'il se passe ? Un membre a quitté le club ? Pourquoi ?"
 "Shinji a passé sa colère sur lui. Il a ramené un tas de filles et a forcé le gamin, qui avait à peine commencé à savoir tenir l'arc, à tirer. Il s'est moqué de lui jusqu'à ce qu'il touche la cible."
 "Hein !? Et tu as laissé faire ça !?"
  • page15|
 "Bien sûr que non ! Mais un capitaine a de quoi s'occuper, pas vrai ? Je ne peux pas toujours être au dojo. Tu le sais bien."
  • page16|
 "C'est vrai... Mais bon sang, à quoi pensait Shinji ? Il n'est pas toujours sympa avec les débutants, mais il n'est pas non plus du genre à se moquer des gens comme ça."
  • page17|
 "Je suis surprise... Tu es vraiment comme ça."
 "Hum, qu'est-ce que tu veux dire par là ? Est-ce que tu viens de penser du mal de moi ?"
  • page18|
 "Oh, je pensais juste objectivement à la vérité. À toi de décider si tu veux t'énerver pour ça."
 "Arrête de me copier...[l]
Très bien, et Shinji, alors ? Pour quelle raison a-t-il agi ainsi ?"
  • page19|
 "Hmm, d'après ce que j'ai entendu dire, c'était quelque chose comme se prendre un râteau violemment par Tohsaka."
 "Hein ? Tu veux dire, cette Tohsaka-là ?"
  • page20|
 "Il n'y a pas d'autre Tohsaka au lycée.[l]
Je parle de la meilleure élève de la classe 2-A, Miss Perfect, Tohsaka Rin."
 "Je ne crois pas avoir déjà entendu ce surnom..."
  • page21|
 C'est la première fois que j'entends le surnom, mais je suis plutôt d'accord avec lui.
 Avec Tohsaka, je peux comprendre que même Shinji se prenne un râteau, et surtout...
 Si c'était Tohsaka, je la vois bien le rejeter sans aucune pitié.
  • page22|
 "De toute façon, Shinji est comme ça depuis hier.
  C'est pour ça que j'ai dû garder un oeil sur le dojo jusqu'à cette heure-ci aujourd'hui."
 "Shinji a un sale caractère. Je sais que c'est dur, mais continue le boulot, Mitsuzuri."
  • page23|
 "Ouais, ouais. Mais Shinji ne sait jamais s'arrêter, tu sais ? J'ai l'impression qu'il va faire quelque chose de vraiment mal s'il lui demande encore et se prend un autre râteau."
 "Non, même Shinji n'approcherait pas quelqu'un qui l'a rejeté. Il est plutôt bon avec ce genre de chose."
  • page24|
 "Mais il ne peut rien y faire si la personne qui l'a rejeté s'approche de lui. Je ne sais pas pourquoi, mais Tohsaka passe plutôt souvent au dojo. Tu es parti, donc tu ne peux pas savoir."
  • page25|
 "Hum ?"
 C'est la première fois que j'en entends parler.
 Tohsaka Rin ne participe pas aux activités des clubs pour des raisons personnelles. Je croyais qu'elle rentrait directement chez elle vu qu'elle a même refusé la recommandation pour rejoindre le conseil des élèves.
  • page26|
 "Bon, peut-être que cette sorte de chose n'est pas si mal de temps en temps. Il a une attitude hautaine, donc ça lui fera peut-être du bien de se faire rembarrer pour une fois."
 Mitsuzuri dit des trucs risqués.
 Tiens au fait, j'ai entendu dire que Tohsaka a beaucoup d'ennemis. Est-ce que Mitsuzuri en fait partie ?
  • page27|
 "Hé Mitsuzuri, ça va trop..."
 "Oh, c'est presque l'heure. Salut Emiya, viens voir mes talents au tir à l'arc une fois ou l'autre."
 Mitsuzuri part à toute vitesse.
  • page28|
 "[line3]Elle n'a pas changé."
 Mais j'aime bien ce côté de son caractère.
 Me sentant plus calme, je me dirige vers ma classe.
  • page29|
 C'est l'heure du déjeuner.
 Notre lycée a une splendide cafétéria et la plupart des élèves y mangent.
 Mais il y a des élèves vieux jeu qui amènent leur propre déjeuner. Comme moi et le président du conseil des élèves, actuellement en face de moi.
  • page30|
 "Emiya, tu pourrais me passer un peu de ce poulet grillé ? Mon repas manque cruellement de viande."
 "Bien sûr, mais pourquoi ton déjeuner est-il aussi simple ? Tu vis dans un temple, mais il n'y a pas de règles interdisant la viande ou l'alcool, pas vrai ?”
  • page31|
 "Quel anachronisme. C'est juste mon père qui est comme ça.
  Il dit que les jeunes prêtres ne mangent pas de nourriture luxueuse, et que je devrais travailler pour ce que je veux. Je pense à m'enfuir pour rejoindre le cirque."
 "Oh, ouais, ça lui ressemble de dire ça."
  • page32|
 Le père d'Issei est le prêtre du Temple Ryudou. Il est chauve et est aussi un vieil ami du vieil homme chez Fuji-nee.
 On ne peut pas s'attendre à une personnalité normale quand il est ami avec quelqu'un comme ça.
  • page33|
 "Super. Bon, je t'en donne, tu me le rendras bien un jour."
 Je lui passe mon déjeuner.
 "Merci. Ça fait aussi partie de mon entraînement religieux."
 Issei s'incline profondément...
 Comment dire...? Je ne sais jamais quoi dire quand des choses comme ça me rappellent qu'il est le fils d'un prêtre.
  • page34|
 "Oh, au fait, Emiya. Tu savais qu'il s'était passé quelque chose vers la 2ème avenue ? Juste à côté de l'intersection où on se sépare."
 "L'intersection...?"
 L'intersection ce matin... il doit vouloir parler de la clameur avec toutes les voitures de police.
  • page35|
 "J'ai entendu qu'il y a eu un meurtre. Je ne connais pas les détails, mais de la famille de quatre personnes, seul le plus petit enfant a survécu. Ils disent que la grande soeur et les parents ont été transpercés avec une arme blanche. Mais ce qui est étrange est qu'ils pensent que l'arme était longue, pas comme un couteau ou un truc du genre."
  • page36|
 "[line8]"
 Une arme longue ? Il doit vouloir dire quelque chose comme une épée.
 C'était un meurtre... donc ça veut dire que la soeur et les parents ont été tués.
  • page37|
 J'imagine la scène...
 Quelqu'un faisant irruption pendant la nuit. Une violence injuste. Un pillage aussi inéquitable qu'un accident. Les parents massacrés. La soeur tuée sans même savoir ce qui se passe. Sur le côté, l'enfant couvert de leur sang.
  • page38|
 "Issei, ils ont attrapé le meurtrier ?"
 "On ne dirait pas. Des accidents dûs à des constructions défectueuses à Shinto, et un meurtre ici. Pas étonnant qu'ils instaurent un couvre-feu ici au lycée en enten[line3]qu'est-ce qu'il y a, Emiya ? Tu t'étouffes avec quelque chose ?"
  • page39|
 "Hum ? Non rien, qu'est-ce qu'il y a ?"
 "Non... J'étais surpris vu que tu avais l'air sombre. Désolé, c'était pas quelque chose dont j'aurais dû parler pendant le repas.”
  • page40|
 Issei essaie de détendre l'atmosphère d'un air désolé.
 ...Le sujet ne me dérangeait pas, mais j'avais vraiment l'air si sombre ?
  • page41|
 À ce moment-là, quelqu'un frappe doucement à la porte.
 "Excusez-moi, est-ce que Ryudou est là ?"
 "Hein ? Oh, qu'est-ce qu'il y a, Monsieur ?"
 Issei s'adresse à Kuzuki, qui vient d'entrer.
 Ça doit simplement être une discussion au sujet du conseil des élèves car Issei a l'air plutôt détendu.
  • page42|
 "Héé..."
 C'est pas quelque chose qu'on voit tous les jours.
 Malgré son apparence, Issei est très timide. Celui qui prend ses distances avec ses camarades de classes et même avec les professeurs est en train de baisser sa garde avec Kuzuki.
  • page43|
 "Peut être qu'ils s'entendent bien parce qu'ils sont tous les deux tellement sérieux."
 Kuzuki Souichirou, le professeur responsable de la classe 2-A est sérieux et obstiné.
 Cet aspect l'aide probablement à s'entendre avec Issei, qui accorde de l'importance à l'ordre et à la discipline.
  • page44|
 "[line8]"
 Ils continuent à parler.
 En attendant, je ne peux pas me sortir cette histoire de meurtre de la tête.
  • page45|