Baka to Test to Shôkanjû:Tome 1 Question 4

From Baka-Tsuki
Jump to: navigation, search

La quatrième question[edit]

Veuillez répondre à la question suivante :

(1) Quelle valeur de x résout l'équation 4 sin X + 3 cos 3X = 2 et se trouve dans le premier quadrant ?

(2)Parmi ces expressions, laquelle équivaut à sin (A+B)?

① sin A + cos B

② sin A – cos B

③ sin A cos B

④ sin A cos B + cos A sin B

BTS vol 01 061.jpg



Réponse de Himeji Mizuki :

(1) X = π/6

(2) ④

Commentaire du professeur :

C'est juste. Vous pouvez noter les angles avec π au lieu de °. Votre réponse est parfaite.


Réponse de Tsuchiya Kouta :

(1) X = probablement 3

Commentaire du professeur :

Je pense que vous essayer de vous défiler en disant « Probablement » . Bien que vous soyez proche, je ne peux vous donner le point.


Réponse de Yoshii Akihisa :

(2) Probablement ③

Commentaire du professeur :

J'ai déjà vu de nombreuses tentatives d'élèves, mais vous êtes le premier à essayer de se défiler de cette façon lors d'un QCM.



« Yoshii ! Les troupes de Kinoshita ont engagées le combat avec la Classe D dans le couloir ! »

Avec sa queue de cheval se balançant derrière elle, Shimada, qui était placée dans la même troupe que moi, courrais dans ma direction. Avec un examen attentif, vous pouviez voir qu'elle était grande, avec de longues jambes, donc pourquoi ne ressemblait-elle pas à une fille ? Qu'elle partie d'elle n'allait pas ?

« Ah, peut-être que c'est sa poitrine plate ? »

« Laisse-moi briser les doigts un par un ! En parts égales ! »

Oh, non, je pense que je viens juste de sauter sur un champs de mine.

« R-Restons en là. Nous devons nous concentrer sur la guerre ! »

Les troupes qui se battaient sur la ligne de front étaient de l’avant-garde menée par Kinoshita. Les troupes de renforts dans lesquelles nous étions se trouvaient entre le front et la Classe F. Je ne me souviens pas avoir accepter une offre me faisant le chef d'unité, mais maintenant j'ai la responsabilité de diriger tout le monde, donc je dois me concentrer.

Premierement, nous devons ressentir l'atmosphère de la bataille. Si j'écoute attentivement, je pense que je peux entendre des bruit de bataille provenant de l’avant-garde.

« Aller approchez ! Bande de sales clébards ! »[1]

« L'Homme...de fer ? Non ! Je ne veux pas aller dans la salle de correction ! »

« La ferme ! Les prisonniers de guerres resterons dans la salle de correction et suivront des cours particuliers jusqu'à la fin de la bataille ! Je ne sais pas quand cela va finir, mais il semble que j'ai bien assez de temps pour te donner une bonne leçon ! »

« S-S'il-vous-plait, Laissez-moi ! Je n'est pas assez d'assurance pour suporter la torture ! »

« De la torture ? C'est faux. C'est juste un merveilleux cours magistrale. Et quand ça prendra fin, j'aurais fait de toi un élève standard dont le hobby est d'étudier, tout comme Ninomiya Kinjiro[2] ! »

« D-démon ! Que quelqu'un m'aide...! Non...!!! » *La porte se ferme*

OK, maintenant j'ai une bonne idée de ce qu'est la Guerre d'invocation par épreuve.

« Shimada, donne l'ordre aux troupes. »

« OK ? Quel ordre ? Qu'est ce que tu veux que je dise ? »

Dans les moments dangereux comme celui-là, il n'y a qu'un ordre que je puisse donner:

« Retraite ! »

« Lâche ! »

Elle utilisa l'art secret qui attaque les deux yeux !

« Ow, mes yeux ! »

« Ça t'as réveillé, espèce d'idiot !? Tu es le chef d'unité! Comment peux-tu fuir sans même combattre ? »

Cette douleur aux yeux était-elle nécessaire pour me clarifier l'esprit ? Si elle voulait dire quelque chose comme ça, elle aurait put juste me taper ou me gifler au lieu de me crever les yeux !

« Écoute, Yoshii. Notre mission est de soutenir l’avant-garde de Kinoshita, n'est-ce pas ? Pendant qu'ils remplissent à nouveau leurs réserves de points, nous devons tenir la ligne de front. Si notre unité fuit cette importante mission, l’avant-garde ne pourras pas remplir ses réserves sans encombre. »

C'était rare de voir Shimada donner une opinion sérieuse.

Ce qu'elle venait de dire était vrai ; notre mission était très importante. Nos actes pourraient grandement affecter l'issue de cette guerre. Et au lieu de ça, je pensais à m'enfuir simplement parce que j'avais peur de subir une correction...

Shimada, tu es si courageuse ! Je ne sais pas pourquoi, mais les larmes me monte aux yeux (peut-être a cause de la douleur de se les faire crever ? ).

« Je suis désolé, j'avais tort. Je vais me débarrasser de ma peur de la salle de correction, et me concentrer sur la victoire. »

« Bien. Cependant, je ne crois pas que nous ayons à nous inquiéter. Bien que nous soyons faible en un-contre-un, se battre ensemble contre un ennemi à la fois, ça devrait aller. »

C'est vrai. Même si nous avons des scores plus bas, ce n'est pas le facteur décisif de cette guerre. Selon nos tactiques, nous avons toujours des chances de victoire.

« Tu as raison. OK, je déborde d'énergie ! »

« C'est l'esprit, Yoshii ! »

Nous levions tous nos poings. Pas de problème, nous pouvons le faire!

Alors que notre morale s'améliorait, un éclaireur vint à Shimada.

« Shimada, l’avant-garde est en train de perdre ! »

« Retraite ! »

Attends une minute, c'était totalement différent de ces discours vertueux que tu viens de donner !

« Yoshii, nous pouvons nous retirer en premier, n'est-ce pas ? »

J'avais le sentiment que cela pourrait poser un gros problème, mais peut-être était-ce juste moi.

« OK, nous devrions d'abord fuir ! C'est trop dangereux de ce battre maintenant. »

« C'est vrai, nous avons déjà fait de notre mieux. »

Je me tournais en direction de la Classe F.

Yokoda (Classe F) qui était supposé rester dans la salle de classe se tenait juste à côté de moi.

« Je suis là pour te remettre un message du délégué de classe. »

Yokoda regardait le mémo, et lu le message à haute-voix:

« 'Si tu ose t'enfuir, je te tue ! ' »

« Vous tous, chargez...! »

Quand je revins à moi, j'étais en chemin pour le champs de bataille. Tout ça pour la victoire de la Classe F !

Soudainement, il y eu une jolie fille en face de moi qui courrait dans ma direction.

« Yoshii, tu es là pour me soutenir ! »

Oh, c'était Hideyoshi. Que dire ; ce type était mignon peu importe le moment et l'endroit...

« Hideyoshi, tu vas bien ? »

« Ouais, d'une façon ou d'une autre j'ai survécu. Mais ma réserve de points à grandement diminué. »

« Je vois, et pour ta créature ? »

« Trop fatiguée pour bouger ; elle ne peut plus continuer le combat. »

« OK, alors tu ferais mieux de passer quelques tests pour ré-remplir ta réserve ! »

« Tu as raison. Il n'y a peut-être pas assez de temps pour passer un tests pour chaque matière, mais sa aide toujours d'avoir sa réserve de points remplie dans une ou deux matières. »

Il courra immédiatement vers la salle de classe, suivi par les membres de l’avant-garde. Ils semblaient moins nombreux que quand ils étaient partis. De nombreuses de personnes doivent être allées en salle de correction.

« Yoshii, te rappel-tu des règles de la Guerre d'invocation par épreuve ? S'il n'y a pas de professeur aux alentours, tu ne peux pas invoquer ta créature ! »

« Je sais ! »

C'était exactement comme l'avait dit Shimada. Tandis que nous combattons avec nos notes pour armes, nous devons nous soumettre aux règles inscrites sur la page suivante:



Regles de l'Academie Fumitzuki concernant
les équipements de classe et la Guerre d'invocation par épreuve



1. En principe, le combat se fait entre Classes. Sous la supervision d'un professeur de n'importe quelle matière, les élèves peuvent activer le système d'invocation et invoquer leur créature. De plus,un combat utilisant un cumul de notes doit être supervisé par le proviseur.

2. Un élève ne peut avoir qu'une seule créature. La force de celle-ci est égale aux derniers résultats d'examens de l'élève. La note cumulée est la somme des notes des derniers test de chaque matière.

3. La note d'un élève seras réduite de façon proportionnelle à la force que perd sa créature au combat. Une fois la note de l’élève à zéro, sa créature mourras et il recevras des cours supplémentaires dans la salle de correction.

4. Un élève peut regagner des points indéfiniment tant que sa créature n'est pas morte.

5. Si un élève échoue l'invocation après que son adversaire ai invoquer sa créature, cet élève sera considéré comme forfait pour le combat,il devra alors recevoir des cours supplémentaires dans la salle de correction comme punition.

6. La portée valide dans laquelle une créature peut être invoquée est un cercle de dix mètres de diamètre autour du professeur responsable (peut varier selon les professeurs).

7. Le combat ne peut être mené que par la créature. Tout invocateur impliqué dans un combat sera puni.

8. La guerre se termine quand le délégué de la Classe adverse est vaincu . Aussi longtemps qu'il reste sous la supervision d'un professeur, un élève peut utiliser n'importe quelle méthode ou tactique pour gagner la guerre. Voici la 'guerre' qui utilise les notes pour armes. Ceux souhaitant y participer doivent être mentalement préparés.



Ce sont probablement toutes les règles ! Bien qu'il y est quelques changements et règles plus spécifiques, ce sont là les règles générales pour cette guerre. Si vous ne les avez pas lu avec attention, vous avez peut-être manqué le point principal de cette guerre : en gros, « la guerre utilise les créatures pour décider du résultat, mais les élèves peuvent utiliser d'autres méthodes et tactiques en plus de leur notes d'examens » .

Il semble que ça soit le proviseur qui supervise actuellement, donc nous nous battons avec la note cumulée cités dans la premières règle...

« Yoshii, regarde ! »

Shimada, qui courrait vers moi, cria fort. Que c'est-il passé ?

« Ce sont Mr. Igarashi et Mr. Fuse ! Ces bâtards de la Classe D, ils ont amené les professeurs de chimie ici. »

Je regardais attentivement. Les professeurs de Chimie pour les premières, Mr. Igarashi et Mr. Fuse, se tenaient dans le couloirs qui relie le nouveau bâtiment a l'ancien.

Je vois. La guerre durerait bien plus longtemps si il n'y avait qu'un professeur pour superviser - dans notre cas, le proviseur- donc il essaient d'augmenter le nombre de superviseurs pour nous finir en un coup ?

C'est pour ça qu'Hideyoshi avait eu besoin de se retirer plus tôt que prévue.

« Shimada, as-tu confiance en tes notes de chimie ? »

« Pas du tout ; A chaque fois je ne tourne qu'autour de 60. »

C'est ce à quoi on pouvait s'attendre de la Classe F. Peu importe a quel point on abaisse ses standards, 60 ce n'est pas un bon résultat.

« OK, alors, nous devrons rester loin de Mr. Igarashi et Mr. Fuse et nous diriger vers le proviseur. »

« Se diriger vers Mme. Takahashi ? Compris. »

Shimada et moi nous faufilions dans le couloir et nous dirigions vers l'angle.

Vous tous, regardez ! Tels étaient le valeureux chef de la troupe de renfort et sa subordonnée.

« Ah, n'est-ce pas ma Onee-sama de la Classe F qui se faufile la-bas ? Mr. Igarashi, dépêchez vous ! »

« Merde, j'ai été imprudent. »

Un des élèves de la Classe D avait découvert Shimada, et amené un des professeurs, Mr. Igarashi, ici. Oh, non, si nous n'invoquons pas nos créatures et que nous ne nous battons pas, il ne faudra qu'un coup pour nous envoyer en salle de correction.

« OK, Shimada, je te laisse t'en occuper. Je continue mon chemin. »

« Attends un p... ce n'est pas comme ça normalement, non ? Ça devrait être 'Laisse-moi m'en charger, tu ferais mieux d'y aller', non ? »

« Ces répliques sont inutiles dans le vrai monde ! »

« Y-Yoshii ! Tu es si méchant ! »

« Onee-sama ! Je ne te laisserai pas fuir ! »

« C'est Miharu ! Il semble que je doive me battre pour ma vie... »

Je me tenais a plus de dix mètres de Mr. Igarashi, donc je peux me reposer et observer la façon dont Shimada va échouer. La fille de la Classe D avait déjà invoquée sa créature.

Shimada se préparait a contre-attaquer ; Elle regarda Miharu et cria,

« Invocation ! »

Au cri de Shimada, un cercle magique orné de quelques formes géométriques se forma sous ses pieds. Cela prouvait l'activation du système d'invocation sous la supervision d'un professeur. Après ça, sa créature apparue.

La créature qui apparue, en plus de porter un uniforme et un sabre de style militaire, avait un queue de cheval et des yeux au regard puissant exactement comme ceux de Shimada, mais sa taille ne tournait qu'autour de quatre-vingt centimètres. Si je devais la décrire en une phrase, ça serait « la version miniature de Shimada Minami ». Et la créature adverse était aussi le version miniature de son possesseur, mais elle tenait une épée normale.

« J'ai attendu ce moment depuis bien longtemps, depuis que j'ai été larguer par Onee-sama... »

« Pas si vite ! Tu ferais mieux d'abandonner ! »

La bataille pouvait commencer n'importe quand. Bien que je n'étais pas sur le champs de bataille, je ne pouvais m’empêcher de trembler rien que d'y penser.

« Shimada, a propos du 'Onee-sama' dont elle a parlé... »

« Je ne veux pas de toi. Onee-sama ne sera la onee-sama de Miharu uniquement quoi qu'il advienne ! »

« Ne t'approche pas de moi ! Je ne suis qu'une fille normale qui aime les garçons. »

« Tu mens ! Onee-sama devrait aussi aimer Miharu ! »

« Tu ne sais rien de moi ! »

BTS vol 01 071.jpg

D'une certaine façon, j'avais le sentiment que Shimada se trouvait dans un monde bien loin de moi.

« Onee-sama, j'arrive ! »

Les deux créatures s’approchèrent l'une de l'autre, et la bataille commença enfin.

« HAAAAA ! »

« YAAAAA ! »

Leurs cris emplirent le couloir.

Leurs créatures tenaient haut leurs armes, et commencèrent a se battre de front avec leur force brute.

« Toi ! »

« Miharu ne perdra pas ! »

Les deux créatures mesurèrent leur force avec leur épées. Même ceux regardant le combat en étaient excités.

« Shimada, la note de ton adversaire est plus haut que la tienne ; se battre de front n'est pas une bonne idée. »

« Je n'est pas besoin que tu me le rappel, mais je ne contrôle pas ma créature assez bien pour utiliser une technique spéciale ! »

Le combat à l'épée cessa immédiatement. La créature de Shimada n'avait pas assez de puissance, et son arme tomba au sol.

« C'est ça ! »

« Merde ! »

L'adversaire poussa immédiatement la créature de Shimada au sol, et leurs valeurs de force (notes) apparurent au-dessus de leurs têtes.


Classe F Shimada Minami VS Classe D Shimizu Miharu

Chimie

53 VS 94


Shimada, pourquoi as-tu exagéré ta note ? En fait, peux-tu au moins atteindre 60 points ?

« Onee-sama, la victoire est a moi. »

L'épée de l'adversaire était pointée vers la créature de Shimada. Si l'attaque ne visait que les poignées ou les jambes, la note ne serait réduite qu'un petit peu, mais si la nuque ou le cœur était touchés, la créature en mourrait- ce qui voudrait aussi dire qu'elle serait envoyée en salle de correction. Shimada ne pouvait pas bouger du tout.

« N-Non! Je ne veux pas aller en salle de correction ! »

« 'salle de correction'? Hu hu... »

Shimizu portait un sourire heureux sur son visage. Elle traîna Shimada par la main et quitta la scène.

Eh ? Shimizu, c'est la direction de l'infirmerie, non ?

« Hu hu hu. Onee-sama, actuellement il doit y avoir un lit de disponible à l'infirmerie. »

« Y-Yoshii. Aide-moi, maintenant ! J'ai le sentiment que l'infirmerie est encore plus dangereuse que la salle de correction ! »

C'est vrai, j'ai aussi le même sentiment. Mais...

« Je vais te tuer... Tous ceux qui se dresse contre l'amour de Miharu pour Onee-sama, je les tuerais tous... »

Je suis désolé, Shimada. Je n'est pas le courage pour foncer dans le tas.

« Shimada, je ne t'oublierai jamais ! »

« Ahh ! Yoshii ! Pourquoi dis-tu ça avant de te battre ? »

« Mort à tous ceux qui tentent de me stopper ! »

Les mains et les jambes de la créature de Shimada avaient été attaquées, donc elle ne pouvait pas bouger du tout. Maintenant l'ennemie fonçait sur moi ! Je vais mourir !

« Yoshii, attention ! Invocation ! »

Une voie se fit entendre à mon côté ; c’était Sugawa de ma classe ! Merci ! Tu ressemble à un messie actuellement !


Classe F Sugawa Ryou VS Classe D Shimizu Miharu

Chimie

76 VS 41


La créature de Sugawa entailla la créature au sol.

Aw, ouais, Sugawa a gagné ! il semble que Shimizu ai perdu trop de points dans son précédent combat, lui faisant perdre celui-la instantanément.

« Shimada, tout va bien ? »

« Ouais, je suis sauvée. Merci, Sugawa. Homme de- non, Mr. Nishimura, dépêchez vous d'amener cette dangereuse personne en salle de correction. »

« Oh, n'est-ce pas Shimizu ? Je vais te donner un bon cours, viens avec moi. »

Contrairement à la créature de Shimada, celle de Shimizu était morte, elle fût donc envoyée en salle de correction ; C'était là ce que nous appelions être « Tué en action » .

« Onee-sama ! Miharu n'abandonneras jamais ! Ne pense pas pouvoir sortir diplômée de cette école en toute sûreté ! »

Après avoir prononcé quelques répliques remplies de mots dangereux, Shimizu fût envoyée de force en salle de correction.

De bien des façons, c'était vraiment un duel dangereux.

« Yoshii. »

« Shimada, tu doit être fatiguée. Tu devrais te retirer et regagner des points en Chimie ! »

« Yoshii. »

« Maintenant, Sugawa, nous devrions reprendre notre route. La guerre continue ! »

« Yoshii ! »

« O-Oui ? »

« A l'instant comment as-tu pus me laisser seule et t'enfuir ? »

« ...Je ne me rappel pas avoir fait une chose pareille. »

C'était vraiment un champs de bataille. Les intentions meurtrières me blessaient la peau... mais il n'y avait que Shimada derrière moi.

« ... »

« ... »

Un court moment de silence. E-Et quoi maintenant ? Pourquoi ai-je le sentiment que ce n'est pas bon ?

« MEURS, Yoshii Akihisa ! Invoca- »

« Que quelqu'un m'aide, Shimada est devenue folle ! Amenez-la à la troupe principale immédiatement ! » 

Sugawa stoppa les actions de Shimada tout en essayant de la persuader.

« Ce n'est pas vrai ! C'est un ennemi ! Mon plus plus grand ennemi ! »

Je ne pouvais pas nier ce qu'elle disait.

« S-Sugawa, désolée de t'ennuyer. »

« Compris. »

« Laisse-moi, Sugawa ! Yoshii ! Je ne te pardonnerai pas ! »

« Vite , ramène-la vite ! Je vais me faire tuer par ses regards menaçants ! »

« Attends, laisse-moi... ! Je vais te tuer ! »

Après avoir prononcé quelques répliques remplies de mots menaçants, le visage effrayant fût éloigné de moi. Pour l'instant, je suis en sécurité.

« Bien. Tandis que l'unité de Hideyoshi regagne ses points, nous devons tenir la ligne de front ! Nous ne pouvons laisser l'ennemie faire un pas de plus ! »

Des cris rageurs et des pleurs sortaient sans interruption du couloir.

« Je ne vous laisserai pas faire ! Si nous pouvons passer la ligne de front, il ne restera plus que les troupes en train de regagner des point ! Nous devons passer maintenant ! »

Pour contrer mes ordres, quelqu'un qui semblait être le commandant de la Classe D donna aussi un ordre.

C'est mon champs de bataille ; Je dois rassembler mon courage !





« Commandant Yoshii ! Les troupes dans le couloir ont été anéantie des deux côtés ! Nous n'avons plus que deux hommes aux côtés de Mr. Fuse ! »

« Je suis le dernier homme debout dans le couloir où se trouve Mr. Igarashi ! Avons besoin de renforts aussi vite que possible ! »

« La créature de Toudou ne peut pas y arriver, s'il-vous plait aidez-nous ! »

Merde, la situation est pire que ce que je pensais.

Je voulais demander de l'aide à la troupe principale, mais celà réduirai le nombre des personnes nécessaires à l’exécution de notre plan. On ne peut compter que sur nous-même pour tenir ici !

« Dites à ceux prés de Mr. Fuse de rester sur la défensive ! Échangez le type près de Mr. Igarashi avec ceux qui utilisent la note cumulée, faites bon usage de votre temps, et battez l'ennemie ! Et pour Toudou, je suis désolé, mais nous devons l'abandonner ! »

« Compris ! »

Tout le monde changea de formation comme indiqué ; il semble qu'ils me considèrent toujours comme un leader.

« Ces bâtards de la Classe F, ils cherchent clairement à gagner du temps ! »

« Qu'est-ce qu'on attends ? »

En regardant nos méthodes de combat, ceux de la Classe D doivent avoir réalisé ce que nous essayons de faire. Ce n'est pas bon ; il est maintenant plus dur d'accomplir notre mission...

« Merde ! Les éclaireurs ont fait leur rapport ; La Classe F a ramené le professeur d'histoire mondiale Mr. Tanaka. »

« Le professeur d'histoire mondiale Mr. Tanaka ? »

« Ces bâtards de la Classe F, veulent-ils une bataille prolongée ?

Il semblerait que les éclaireurs de la Classe D aient découverts que notre Classe a ramené Mr. Tanaka pour marquer des points.

Mr. Tanaka enseignait l'histoire mondiale, était vieux, avait des réactions lentes, et avait des critères de notation plutôt bas ce qui était apprécié par les élèves. Cependant, sa vitesse de correction n'était pas élevée. Si nous voulions une guerre plus longue, ramener Mr. Tanaka serait le bon choix.

« Yoshii, la Classe D a ramené le professeur de mathématique Mr. Kiuchi. »

Sugawa, qui venait juste d'éloigner Shimada, arriva et me fit son rapport. Il semblerait qu'il ai obtenue de nouvelles informations après avoir rallié la troupe principale. Ce Mr. Kiuchi, n'est-ce pas ?

Le professeur de mathématique, Mr. Kiuchi, avait des standards de notation stricts, mais sa vitesse de correction était très élevée. Il semblerait que la Classe D utilisait une tactique totalement différente de la notre et essayait de nous finir rapidement.

Cependant, pour accomplir notre mission, nous ne pouvions être vaincu si facilement.

Yuuji ne m'as confié qu'une mission : maintenir la ligne de front, tenir la ligne d'obstruction, et faire durer la bataille aussi longtemps que possible, au moins jusqu'a ce que les Classes non-impliquées dans cette guerre finissent leur cours.

Pour atteindre ce but...

« Sugawa ! »

« Qu'est-ce qui se passe ? »

Nous ne pouvions utiliser que la tactique au lieu de la force brute, au moins pour guider les événements dans une direction qui nous est bénéfique.

« Pour gagner plus de temps, va immédiatement diffuser de fausses informations. »

« De fausses informations ? Moi ça me va, mais l'ennemie va le réaliser immédiatement, non ? Le commandant de première ligne de la Classe D a une grosse voie, donc même si la tactique réussie, il peut immédiatement réorganiser la formation. »

Comme l'as dit Sugawa, le commandant de la Classe D, Tsukamoto était vraiment bruyant. Bien que ça soit vraiment pratique pour espionner leurs tactiques, donner de fausses informations pour les embrouiller ne serait pas facile.

« Pas de problème ; la cible des fausses informations n'est pas la Classe D. »

« Qu'essaye tu de dire ? »

« Je veux que tu diffuse les fausses informations auprès des professeurs, et que tu les fassent aller ailleurs. »

« ...je vois, il est sûr que ça auras quelques effets. »

« N'est-ce pas ? »

« Ouais, laisse-moi le contenu de ces fausses informations. Je vais penser à un bon mensonge à leur raconter. »

« e compte sur toi. »

Après que Sugawa eu dit ça, il parti en courant. Sugawa aimait faire ce genre de choses, n'est-ce pas ? Il semblait vraiment heureux en les faisant.

« Si nous ne pouvons pas gagner en un-contre-un, il nous faudra compter sur le travail d'équipe ! »

Quoi qu'il en soit, en tant que commandant, je restais à l'arrière de l'unité. C'était ma mission en tant que commandant de l'unité de rester en sécurité, et non pas parce que j'étais peureux.





« Tsukamoto, c'est sans fin ! »

« Tiens juste un peu plus longtemps ; Je vais chercher Mme. Funakoshi ! »

Pour nous la Classe F, les mauvaises nouvelles vinrent aux plus mauvais moment

La Classe D aller ramené Mme. Funakoshi (âge 45, femme, célibataire). Leur but était de faire d'elle un autre superviseur a la place des bulletins de notes<-- ici je suis pas sur du tout mais c'est la seule chose qui m'est venue pour »mark papers« -->. A vrai dire, ce n'était pas bon pour nous du tout. Si l'échelle de la bataille augmentait, la différences entre nos troupes n'en serait que plus grande.

Que devrais-je faire ? Il était probablement temps pour moi de me battre en première ligne.

Et juste au moment où je pensais ça...

*Dang, dang, dang, dang*. « Annonce à toute l'école, annonce à toute l'école. »

Une voie familière sortie des haut-parleurs de l'école.

C'était la voie de Sugawa ! Je vois, si il s'était dirigé directement vers la salle des professeurs, il aurait pût être repéré par les élèves de la Classe D ; c'est pourquoi, à la place, il s'est dirigé vers la salle des haut-parleurs. Bon travail, Sugawa!

« Mme. Funakoshi, Mme. Funakoshi. »

De plus, parlait de Mme. Funakoshi sur qui tout le monde voulait mettre la main. Excellent travail, Sugawa !

« Yoshii Akihisa vous attends derrière le gymnase. »

...Huh ? Sugawa ? Que ce passe-t-il ?

« Il veut franchir la ligne entre élèves et professeurs et vous parler en homme. »

Oi ! C'est trop dangereux ! C'est Miss Funakoshi, non ? Tu es sur ? La Mme. Funakoshi qui utilise leurs notes pour forcer les élèves à sortir avec elle, non ? Faire ça la ferais définitivement aller au gymnase, mais elle attendrai la-bas jusqu’à ce qu'elle me voit, ce qui veut dire que ma virginité est en danger!

« Commandant Yoshii... vous êtes trop virile ! »

« Oh, mon Dieu, je suis si touché. Je n'aurais jamais imaginé que vous vous sacrifierai autant pour notre classe  ! »

Les membres de l’avant-garde était vraiment touchés et pleuraient ; ils voulaient même me serrer la main en signe de respect.

Non, ce n'est pas vrai ! Je n'est jamais donné un tel ordre !

« Oh, tu as entendu la transition a l'instant ? »

"Ouais. Je n'avais pas réalisé que la Classe F voulait vraiment gagner cette guerre. »

« Pouvons nous gagner contre une classe si déterminée ? »

Les murmures de la Classe D continuaient de nous parvenir. S'il-vous plait ! Ne m'enfonçaient pas ! Ça ne rendras tout cela que plus dur à nier!

« Vous tous, nous ne pouvons laisser le commandant Yoshii se sacrifier en vain ! »

« Nous devons gagner ! »

Ah ! Même notre moral s'améliore dramatiquement ! Laissez-moi tranquille !

« Commandant, nous avons l'avantage maintenant ! Saisissons cette chance et battons-les ! »

« ... »

« Commandant ? »

« ...Su... »

« 'Su' ? »

« SUGAAAAAWAAAAAAAAAA ! »

Un nom de plus fût rajouter sur mon death note.





« Kudou Shinya est mort ! »

« La note cumulée de Nishimura Yuuichirou est maintenant de 40 ! »

« Morikawa n'est toujours pas revenu! As-t-il étais vaincu ? »

Notre camps fût capable de se battre temporairement contre l'ennemie grâce aux boost de morale. Cependant, le manque de force de frappe commençait à se faire sentir ; les mauvaises nouvelles affluaient maintenant.

Kudou et Morigawa était mort (envoyés en salle de correction), et sur dix-huit personnes à l'origine nous n'étions plus que cinq. C'était probablement notre limite.

« Akihisa, tiens bon juste un peu plus longtemps ! »

Et quand je commença à penser à la retraite, une voie encourageante se fit entendre.

Je regardais aux alentours, et ai vu Yuuji et les autres loin derrière. Les renforts étaient enfin là!

Mais en y repensant, comment leurs voies faisaient-elles pour m'atteindre ? Ils étaient si loin de moi, donc pourquoi pouvais-je entendre ce qu'ils disaient si clairement ?

« Ce sont leurs renforts ! Abattez Yoshii et ses hommes avant qu'ils ne joignent leurs forces, sinon ça risque de devenir dangereux pour nous ! »

La voie du commandant de la ligne de front de la Classe D, Tsukamoto, était tout aussi claire.

Merde ! Même si les troupes de Yuuji étaient là, elles étaient toujours trop loin de ma position. Si nous sommes vaincu avant leur arrivée, nous serons tous envoyés en salle de correction !

"Nishimura Yuuichirou est mort ! »

Plus que quatre .

Yuuji, ils étaient encore... si loin de nous !

Que devrais-je faire ? Que devrais-je faire ? Yoshii Akihisa !

« Mr. Igarashi, Je suis Suzuki de la Classe D. Invocation ! »

« Je ne perdrai pas ! Je suis Yanaka de la Classe F. Montre-toi, ma créature ! »

Merde ! Tanaka s'est fait avoir aussi ?


Classe D Suzuki Ichirou VS Classe F Tanaka Akira

Chimie

92 VS 67


Tanaka fût immédiatement changé en âme perdue.

Il ne restait plus que trois personnes.

On dirait que Yuuji et les autres n'y arriverons pas dans les temps.

Bordel, bordel, bordel !

« En avant ! »

L'armée ennemie chargeait avec férocité ; se pourrait-il qu'ils aient eux aussi compris l'importance du moment ?


Classe D Suzuki Ichirou VS Classe F Shibazaki Isao

Chimie

25 VS 66


Bien que nous nous soyons occupé avec succès de Suzuki, nous n'étions pas en grande forme.

« Professeur, Sasajima Keigo de la Classe D entre en scène ! Invocation ! »


Classe D Sasajima Keigo VS Classe F Shibazaki Isao

Chimie

99 VS 41


Après avoir vaincu Shibazaki, Sasajima apporta sa créature et fonça vers moi. J'étais à portée d'invocation, et si je n'invoquais pas ma créature sur-le-champs, je serais envoyé en salle de correction.

« Yoshii Akihisa! J'aurais ta peau ! »

Il n'y a pas d'autre solution ! Je ne peux que l'affronter !

J'inspirais profondément, et rassemblais toutes mes forces.

« Je ne perdrai pas face à toi ! »

Profitant du temps que mit l'ennemie pour m'atteindre, je cria puissamment,

« Invocation ! »

Après ça, un cercle magique apparut sous mes pieds.

Un genre de matière fût extrait de mon corps, et un sentiment de liberté m'envahit.

Ce qui apparut devant était un autre moi portant un uniforme spécial.

« Chef d'unité de la Classe F, Yoshii Akihisa, je t'attends, où est m- Ouch, ça fait mal ! »

Mon épaule me fit soudainement souffrir immensément.

Ça fais vraiment mal ! N'apparais pas juste devant l'ennemie ! Cette douleur lancinante fais vraiment mal !

« Le commandant est un idiot ! Je peux m'en charger seul ; reculez tous ! »

Et en plus, je me faisais humilier ! Tout ça parce que l'endroit où j'ai invoqué ma créature était un peu mauvais !

« Meurt, Yoshii ! »

L'ennemie fonçât sur ma créature qui se trouvait au sol.

« Ça ne sera pas si simple ! »

Premièrement, foncer sur l'ennemie et maintenir une position basse, et ensuite...

*Bruit de mouvement*

En utilisant le décalage, je fis trébucher l'ennemie qui tomba au sol.

« Quoi ? »

Cette petite fraction de Sasajima trébucha facilement.

« Ah ! La jupe de Kirishima s'est soulevée ! »

Je pointa un emplacement derrière la Classe D et cria ceci de toutes mes forces.

« Quoi ? »

C'était surprenant. Elle était très connue, la belle et talentueuse déléguée de la Classe A et représentante des 2nd année, Kirishima. Non seulement les garçons de la Classe D se retournèrent, mais même les filles de la Classe D s'étaient tournées pour regarder.

Chère étudiantes, puisque nous étudions ensemble, s'il-vous plait, montrez un peu plus d'intérêt envers les mecs ! En y repensant, Kirishima était aussi intéresser par les filles.

Bien que mon cerveau pensait à ce genre de choses inutiles, mes mouvements ne s’arrêtèrent pas pour autant. Profitant du temps gagné par le perte d'attention, je pris une de mes chaussures et la jeta sur la fenêtre de toutes mes forces.

*Bruit de bris de verre*

Et bruyamment, les débris de verre se répandirent.

« Quoi ? Que s'est-il passé ? »

Ce soudain incident choqua tous le monde. Bien, plus de problème maintenant !

« Wa, Shimada ! Que vas-tu faire avec ça ? »

Pour éviter une future punition, je jouais la comédie, puis j'ai attrapé l'extincteur et ai retiré la sécurité.

*Bruit de pulvérisation*

La poudre se répandait bruyamment.

« Wa ! Qu'est ce qu'y se passe ? »

« *Tousse* Ne serait-ce pas la poudre de l'extincteur à incendie ? »

« Je ne vois rien de ce qui se trouve devant moi ! »

Avec cette faible visibilité, il était presque impossible de continuer le combat.

« Shimada, pourquoi as-tu fait ça ?! »

J'en rajoutais une couche par sécurité. Maintenant tout le monde pensait que Shimada était la coupable, n'est-ce pas ?

« Shimada de la Classe F ! Tu es si méchante ! »

« Impardonnable ! Je vais la rajouter au top dix des 'Personnes avec qui on a le moins envie de sortir' ! »

« C'est vrai ! Empêche-la de se trouver un copain avant son diplôme ! »

« Mais c'était tellement cool... Onee-sama... »

...Je pense que j'ai fait quelque chose qui ne se réglera pas avec seulement une ou deux cotes cassées.

J-Je suis désolé, Shimada. Ton sacrifice ne seras pas vain !

Je baissa la tête, silencieux, pour prier en l'honneur de son sacrifice. Je me tournai, et vis Yuuji et les autres à quelques mètres de moi.

Bien, nous avions finalement joint nos forces !

« HAAA ! »

Je soulevais l'extincteur, maintenant vide, et le jetais vers l'extincteur automatique à eau.

En plein dans le mille ! Il ne devrais donc pas y avoir de problèmes...

*Bruit de pulvérisation d'eau*

Exactement comme je le pensais, l'eau coula, et le brouillard de poudre disparut avec elle.

« Désolé pour l'attente, Yoshii ! Mr. Igarashi, Kondou Yoshimune de la Classe F entre en scène ! »

La personne qui apparût sur scène une fois la vue dégagée et qui lança le défi était Kondou, un membre de la troupe principale dirigée par Yuuji.

« Invocation ! »


Classe D Nakano Kenta VS Classe F Kondou Yoshimune

Chimie

43 VS 91


« Bordel ! Retirez-vous en premiers ! Aller, maintenez l'allure ! »

L'ordre de retraite du commandant de troupe ennemie, Tsukamoto,ne venait pas de loin.

« Ne les pourchassez pas. Joignez vos forces avec Akihisa et retournez dans la salle de classe. »

Tels étaient les ordre du délégué de la Classe F, Sakamoto Yuuji. Il donna cet ordre passif car il avait probablement peur d'attirer la force principale ennemie en s'enfonçant trop loin dans leur territoire. Sinon, il aurait ri bien fort avant de poursuivre l'ennemie en déroute.

« TU as l'air d'aller bien, Akihisa. »

« Ouais, pas trop mal ! »

D'une certaine façon, j'ai réussi à éviter le danger.





Après avoir passé des tests de Chimie en classe pour restaurer mon score ...

« Akihisa, Bon travail ! »

Le général Yuuji viens de dire quelque chose de sympa, et m'a honnêtement félicité ? S'était-il tromper de médicament ?

Je regardai son visage, empli de questions.

Il avait un sourire si brillant qu'il en était dur de regarder son visage, ce qui me rendait mécontent.

Ce type en face de moi-

« Tu as entendu l'annonce de l'école ? »

« Ouais, je l'ai entendu très clairement. »

Comme je le pensais, il se moquer de mon malheur ! Impardonnable !

Bien qu'une soudaine envie de le jeter par la fenêtre se fit sentir, je n'avais pas le temps de m'occuper de lui pour le moments parce que j'avais quelqu'un de plus important à éliminer.

« Yuuji, sais-tu où se trouve Sugawa actuellement ? »

Où était le mignon petit Sugawa que je voulais tant voir en ce moment ? Il devait bien se cacher quelque part ; et dans ce cas, je le trouverai même si pour cela je devais fouiller la Terre entière.

« Il n'était pas revenu il y a un petit moment ? »

Par respect pour ma détermination à le tuer, Yuuji dit quelque chose de totalement inattendue.

Ohhh! Il était revenu ? Je sentais mon cœur battre très vite !

Pas besoin de se presser ; Je dois me calmer. Pas de problèmes, absolument aucun problème. Je venais d'attraper un couteaux venant du cours d'économie domestique, et ma chaussette était remplie de sable et de cailloux.

« Je peux le faire. Je peux le tuer, pour sûr... »

« Tu vas le tuer ? »

Ah, Sugawa... Je veux, je veux te voir le plus tôt possible.

« Au fait, il y a quelque chose que j'ai oublié de te dire. »

Il semblerait que Yuuji ait quelque chose à dire, mais on verra plus tard ! La chose la plus importante pour le moment est-

« Le contenu de l'annonce c'était mon idée. »

Espèce de connard !

« Aghhhhhhhhhh ! »

Je fonçais sur Yuuji, sortant on couteaux et visant son foie, difficile à défendre mais pouvant facilement mener à une blessure mortelle, tandis que ma main droite tenait la chaussette lestée et vaisait l'angle mort derrière la tête de Yuuji-

« Ah, Mme. Funakoshi. »

Merde ! Je dois d'abord me retirer. Éliminer Yuuji était important, mais ma virginité l'était bien plus !

Au passage je tapais le chabudai, fonçais dans le placard à balai, et fermais solidement la porte. Maintenant elle ne saura pas où je suis, hein ?

« Oublie donc cet idiot ; il est grand temps de mettre fin à cette guerre. »

« C'est vrai. Des élèves commencent à quitter l'école, c'est le moment. »

« ... (acquiesce) »

« Bien ! Allons chercher la tête du délégué de la Classe D ! »

« OOOHHH ! »

Je pouvais les sentir quitter la classe.

En fait, Je devais y aller avec eux. Mais Mme. Funakoshi était dehors ; Je ne peux pas simplement sortir pour mourir.

Merde ! A ce rythme, Yuuji va s'enfuir !

« Ah, Akihisa. »

« Je mentais quand j'ai dit que Mme. Funakoshi était là. »

Avec les bruits de pas s'éloignant, la salle de classe était maintenant vide.

...Il mentait ?

Je jetais un coup d’œil par l'ouverture de placard.

Il n'y avait personne.

...J'ai été trompé !

Je défonçais la porte du placard, et me ruais dans le couloir.

Puisque nous commencions notre attaque finale sur la Classe D, l'ennemie devait se trouver da,s le couloir reliant l'ancien bâtiment au nouveau.

Je me déplaçais astucieusement, restant hors de vue de ceux ayant finis leurs cours, et fonçant vers ma destination. Maintenant les troupes ennemies et les nôtres se mélangeaient aux élèves et commençaient à se battre.

« Cachez-vous parmi les élèves qui rentrent chez eux ! Essayez d'attaquer l'ennemie a plusieurs ! »

La voie de mon ennemie se rependait sur le champs de bataille.

« Toi, fais le tour par là ! Je vais défier ce type en mathématique ! »

« Alors je le défierai en Japonais traditionnel ! »

« J'utiliserai l'Histoire du Japon ! »

D'où je me tenais, je pouvais voir mes camarades entourant les élèves de la Classe D individuellement. Notre camps utilisait la vile tactique profitant du chaos lors de la fin des cours pour se rapprocher de l'ennemie, l'entourer, et l'attaquer en groupe.

« J'ai vaincu Tsukamoto de la Classe D ! »

Une voie puissance retentis.

Il semblerait que le Tsukamoto qui nous avait donné tant de mal avait été battu. Maintenant que les heures de vie de classe étaient finies, il était bien plus facile de trouver un professeur pour superviser la bataille, ce qui expliquait pourquoi ce plan fonctionnait si bien.

Mais tout ceci ne signifie rien pour moi actuellement... si je ne tue pas Yuuji !

« Yuuji, où es-tu ?! »

je me dirigeais dans la direction de ce bruit que j'ai entendu à l'instant.

Caché parmi les autres élèves il était dur à trouver, mais il était très grand, il était donc sûr que je finirais par le tr- Te voilà !

« Yuuji, lave ta nuque et prépares... »

Je fonçais sur lui, et au même moment,

« Les renforts sont là ! Ne vous inquiétez pas ! Calmez vous et regardez autour de vous avant d'agir, ne vous laissez pas encercler ! »

Merde ! N'est-ce pas là le délégué de la Classe D, Hiraga ?

« Les troupes principales de la Classe D !Ils se décident enfin à bouger ! »

On aurait dit quelqu'un de ma Classe.

Les forces principales des deux camps se réunissaient actuellement dans le couloir.

« Que la moitié de nos force se concentre sur Sakamoto ! Le reste ira aider nos camarades encerclés ! »

« OOOHHH... »

Hiraga donna ses ordres, et Yuuji fût immédiatement encerclé par la Classe D.

Yuuji s'entoura de nos troupes principales. Bien qu'il n'était pas en danger immédiat, la situation se compliquée grandement.

De plus, je ne pouvais même pas me rapprocher de Yuuji, qui était entouré par nombre d'ennemies. Merde !

Ne puis-je même pas me venger de ce que l'on m'a fait subir ?

« Classe F, commencez par vous retirer ! Mélangez-vous aux autres élèves pour gêner les mouvements de l'ennemie ! »

La voix de Yuuji était toujours aussi nette.

La situation était vraiment mauvaise ; on ferait mieux de se retirer.

« Ne les laissez pas s'échapper ! Le combat à un-contre-un est clairement à notre avantage ! Traquez les tous ! »

Seul la Classe D pouvait utiliser ce genre de tactique compte tenu de leur puissance individuelle.

Et maintenant leurs troupes se séparaient pour traquer les nôtres individuellement. A ce moment, la défense derrière Hiraga était bien plus faible, mais Hiraga était le représentant de la Classe D, ce qui voulait dire qu'il avait les plus hautes notes de sa classe. Pour s'occuper de la Classe F, tant qu'ils ne se faisaient pas encercler, ils ne courraient aucun risque. Se séparer maintenant était une bonne idée.

Je contournais le champs de bataille quand tout à coup Hiraga apparût devant moi. Sa défense était si affaiblie qu'il ni avait aucun garde avec lui.

« C'est ma chance ! »

Puisque je ne pouvais pas tuer Yuuji, je n'avais qu'à faire ce qui devait l'être dans cette guerre.

Je courrais rapidement vers Hiraga. Par chance il y avait ici les professeurs de Japonais moderne, Mme. Takeuchi, et de Japonais traditionnel, Mr. Mukai, donc même si je ne pouvais pas m'en débarrasser en un coups, je pouvais toujours lui infliger de sacrés dégâts !

« Mr. Mukai ! Yoshii de la Classe F va- »

« Tamano Miki de la Classe D. Invocation ! »

« Quoi ! Un garde du corps ? »

Bien que se cachant parmi les élèves qui rentraient chez eux, ils continuaient à chercher les personnes suspectes- par exemple, les élèves de la Classe F !

« Dommage, Monsieur le petit copain de Mme. Funakoshi. »

Le sourire de la victoire recouvrait le visage Hiraga.

« T-Tu te trompes ! C'est que des conneries qu'a balançait Yuuji ! »

« Ne fait pas ton timide. Aller, Tamano, souhaites-lui nos vœux les plus sincères. »

« Compris. »

Tamano avait déjà invoquait sa créature, armée de ses notes en Japonais traditionnel.

« Merde ! J'étais si proche de vaincre la Classe D tout seul ! »

« De quoi es-ce que tu parles, Monsieur le petit copain de Mme. Funakoshi ? Même si ma défense semble faible, ma garde personnelle apparaîtra à l'approche des élèves de la Classe F. De plus, même sans garde personnelle, un sous-fifre comme toi ne pourrais de toutes façons jamais ma vaincre. »

Hiraga me regardait de haut, d'un air dégoûté. Sa me rendait fou de rage !

J'appris donc de lui, et contre-attaqua un œil fermé en disant,

« Je pense la même chose ; c'est bien trop dur pour moi seul. Par conséquent... »

Je repris mon souffle à dessin.

« Himeji, tout dépend de toi maintenant. »

« Quoi ? »

On pouvait voir un air de »mais de quoi es-ce que tu parle, espèce d'idiot ? « apparaître sur le visage de Hiraga.

« Euh... »

Himeji tapa timidement sur l'épaule de Hiraga.

« Huh ? Himeji ? Qui a-t-il ? Ce n'est pas le couloir qui mène à la Classe A, si ? »

Hiraga ne comprenait toujours pas ce qu'il se passait. C'était compréhensible ; personne ne pouvait penser qu'elle se trouvait en Classe F, n'est-ce pas  ?

« C-Ce n'est pas ça. »

Himeji était timide et mal à l'aise, ce qui la rendait encore plus mignonne. Hmm, elle était vraiment plus mignonne que Hideyoshi- attends un peu, c'était déjà assez mal comme ça de penser que Hideyoshi était mignon.

« Himeji Mizuki de la Classe F, enchantée. »

« Ah, c'est un honneur. »

« Euh... Je voudrais défier Hiraga en Japonais moderne. »

« ...Je vois, OK. »

« Euh... I-Invocation. »


Classe F Himeji Mizuki VS Classe D Hiraga Genji

Japonais moderne

339 VS 129


« Huh ? Quoi ? »

Dans sa confusion Hiraga stoppa sa créature, qui se firent donc fassent.

Cependant, il n'avait aucune chance... La créature de Himeji était bien plus forte, et manipulait aisément une grande épée de fois plus longue qu'elle.

« Je... Je suis désolé. »

La fraction de Himeji se rapprocha de l'ennemie à une vitesse qui ne collait pas avec la taille de l'épée qu'elle portait.

Sans laisser à l'adversaire de chance de contre-attaque, elle vainquit le représentant de la Classe D en un coups et mis fin à la guerre.


Notes de traduction[edit]

  1. さぁ来た!この負け犬が!
  2. Aussi appelé Ninomiya Sontoku (1787-1856), un célèbre modèle au Japon. Pour plus d'informations: http://en.wikipedia.org/wiki/Ninomiya_Sontoku


Revenir à la Troisième Question Retourner au Sommaire Passer à la Cinquième Question