Baka to Test to Shôkanjû:Tome 1 Question 1

From Baka-Tsuki
Jump to: navigation, search

"... Euh..."

"Hmm ? Un problème ?"

"... Yuuji, quand a eu lieu la Réforme de Taika[1], déjà ?"

"T'es en CE2[2], et tu sais toujours pas ça ? T'es vraiment bête, Shouko."

"... On n'a pas encore vu ça en cours. C'est juste que tu es trop intelligent."

"C'est facile à retenir. Suffit de se rappeler de la "Réforme des Six Desseins"[3]."

"... "Six Desseins" ?"

"C'est parce qu'il y avait des ambitieux et des manipulateurs[4] derrière la Réforme de Taika. Tâche de t'en souvenir."

"Je le ferai."


"C'est arrivé en 625."


"... Très bien, je l'ai mémorisé."

"Bien. Garde ça en tête."

"... Ne t'inquiète pas, je ne l'oublierai pas."



La Première Question[edit]

Veuillez répondre aux questions suivantes :

Pour réduire le poids de poêles, du magnésium est employé dans le processus de fabrication. Cependant, ceci cause un résultat indésirable quand on l'utilise dans la cuisson. Décrivez ce qui se produit, et nommez un alliage qui pourrait être employé pour remplacer le magnésium.


Réponse de Himeji Mizuki:

Une réaction chimique violente se produit quand du magnésium est exposé au feu direct, le faisant brûler. Le Duralumin a pu être employé pour remplacer le magnésium.

Commentaire du Professeur :

Correct. La question demandait spécifiquement un alliage, ainsi le « fer » ne serait pas une réponse correcte. Vous n'avez pas été dupée.


Réponse de Tsuchiya Kouta:

Car la facture de gaz n'est pas payée.

BTS vol 01 017.jpg

Commentaire du Professeur :

Cela ne répond pas à la question.


Réponse de Yoshii Akihisa:

Le Futuranium pourrait être employé. (<- Ce serait super dur)

Commentaire du Professeur :

Cela n'a pas encore été découvert, n'est-ce pas ?



C'est mon deuxième printemps à l'Académie Fumitzuki.

Pour souhaiter la bienvenue aux étudiants, les deux côtés de l'escalier menant à l'Académie étaient remplis avec d'éblouissants cerisiers en fleurs. Je ne suis pas le type de personne élégante et classe à m'arrêter et apprécier la vue, mais c'était si magnifique que j'en étais hypnotisé.

Cela n'a pourtant duré qu'un instant.

Des pensées à propos du printemps traversèrent mon esprit, mais ce n'était pas à propos des cerisiers ; j'étais désireux de découvrir quelle sera ma nouvelle salle de classe et qui seront mes compagnons, avec qui je partagerai la guerre.



"Yoshii, tu es en retard."

Une voix sévère m'a salué une fois que j'ai atteint les portes. J'ai tourné la tête et j'ai regardé en direction de la voix. Un homme athlétique avec un teint légèrement bronzé et des cheveux courts se tenait là.

"Ah, Homme de- Je veux dire, M. Nishimura. Bonjour !"

Je l'ai légèrement salué de la tête en même tant que je lui disais bonjour. Après tout, c'est le conseiller démoniaque, M. Nishimura. Vous étiez déjà dans une embrouille lorsqu'il vous appelait par votre nom.

"Est-ce que tu allais m'appeler 'Homme de Fer' ?"

"Ha ha, vous avez juste rêvé."

"Oh, vraiment ?"

C'était chaud... j'allais l'appeler "Homme de Fer" comme je le fais tout le temps.

D'habitude, il était surnommé "Homme de Fer" pour son hobby des triathlons. Bien sûr, son habitude de porter des manches courtes même dans les journées d'hiver les plus froides y a aussi contribué.

"Et donc, tu n'es pas là que pour me saluer, n'est-ce pas ?"

"Oh, désolé. Vous avez l'air... plutôt sombre aujourd'hui."

"... Tu es plus concerné par mon teint que par des excuses pour ton retard ?"

"Alors c'était ce que vous vouliez dire. Je suis désolé pour mon retard."

"Eh bien... Tu n'as jamais rien appris."

Pendant qu'il parlait, il laissa échapper un soupir. Comme s'il se disait que j'étais un retardataire régulier.

"Monsieur. Je n'ai pas toujours été en retard, si ?"

C'était mon professeur principal l'année dernière, alors il connaissait le nombre de fois où j'étais en retard.

"Ne t'occupe pas de ça. Prends juste ceci."

Il sortit une enveloppe d'une boite et me la tendit. Mon nom, Yoshii Akihisa, était clairement écrit dessus.

"Merci."

J'ai incliné la tête poliment et ai pris l'enveloppe.

"Pourquoi l'école distribue-t-elle les résultats du test de niveau d'une manière si ennuyeuse ? Ne serait-ce pas plus facile de l'écrire sur un tableau d'affichage ?"

Ça semblait être un inconvénient, mettre le résultat de chaque étudiant dans une enveloppe et la remettre en main propre.

"Nous aurions fait ça si nous étions une autre école normale, mais notre école est la seule à utiliser un système d'examen si avant-gardiste. C'est pourquoi nous devons donner les résultats individuellement."

"Je suppose que c'est vrai..."

Je lui ai répondu pendant que je touchais l'enveloppe. Dans quelle classe est-ce que je serai ? Je ne peux pas attendre. Dans l'Académie Fumitzuki, les Premières[2] et les étudiants au-dessus sont assignés dans différentes classes, de la classe A à la classe F, selon les examens. Pour faire simple, les génies sont dans la classe A, et les idiots sont dans la classe F, avec tous les autres dans l'intervalle. Votre niveau d'intelligence est indiqué par votre classe. Afin de protéger ma virilité, je ferais n'importe quoi pour ne pas être dans la classe F.

"Yoshii, pour te dire la vérité..."

"Hm ?"

L'enveloppe était solidement collée, et j'essayais toujours de l'ouvrir.

"Après un an à t'observer, je me demandais, 'Est-ce que Yoshii peut être un parfait idiot ?'"

"Vous vous êtes totalement trompé à ce sujet, monsieur. Et je vais devoir ajouter "débile" à votre surnom si vous n'êtes pas sérieux à propos de ça."

J'essayais de ne pas me vanter. Je n'avais pas étudié pour l'examen de l'année dernière, mais je sentais que cela allait être bon. Il allait sûrement changer d'opinion sur moi après avoir vu mon résultat.

"En effet. Quand j'ai vu tes résultats, j'ai réalisé à quel point je me suis trompé."

"Je suis content d'entendre ça."

Je n'arrivais pas à l'ouvrir. Eh bien, j'imagine que je dois arracher la partie supérieure.

Dans quelle classe est-ce que je pouvais être ? Est-ce la Classe D ? Peut-être la Classe C ?

"Sois content, Yoshii. Mes doutes à ton sujet ont complètement disparu."

J'ai déplié le morceau de papier à l'intérieur, et ai lu les mots inscrits dessus.


"Yoshii Akihisa - Classe F"


"Tu es réellement un idiot."

Ainsi, ma vie dans la plus mauvaise classe a commencé.


Notes de traduction[edit]

  1. Réforme de Taika (大化の改新, Taika no kaishin) : Réforme appliquée en 645 par l'empereur Kôtoku, marquant le début de l’ère Taika (645-650) de la période Asuka (538-710).
  2. 2.0 2.1 CE2 et Première : ("Troisième année" et "Seconde année" dans l'original) Le système scolaire japonais est organisé selon ce schéma : 6 années de Primaire, 3 de Collège et 3 de Lycée. Ainsi les élèves de Troisième année de Primaire et les élèves de Deuxième année de Lycée correspondent respectivement aux élèves de CE2 et aux élèves de Première.
  3. Six Desseins : "Réforme Mujiko" à l'origine. En japonais, mujiko signifie "625" ou "645", avec mu pour "6", ko pour "5", mais ji peut signifier "4" ou "2".
  4. En anglais, mujiko signifie "Accident-Free", ou "Sans Accident". Pour rester cohérent avec "Six Desseins", signifiant "Six Intentions", il a fallu changer la phrase en fonction des faits historiques. En effet, la réforme ne cachait pas seulement l'ambition de rivaliser avec la Chine, mais elle renforçait aussi le pouvoir impérial, formé après un coup d’État. Source


Revenir aux Illustrations Retourner au Sommaire Passer à la Deuxième Question